25 C
Canada
Saturday, November 26, 2022
Accueil PAYS International CHRONIQUE DES DROITS HUMAINS

CHRONIQUE DES DROITS HUMAINS

N°014

Par Bruno Germain HADEN

Consultant en surveillance, documentation et rapportage des

 violations des droits de l’homme

Le jubilé d’émeraude de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples

40 ans de Promotion des Droits Humains en Afrique

40 ans de Protection des Droits Humains en Afrique

40 ans de Prévention des Droits Humains en Afrique

Chaque année, la Journée africaine des droits de l’homme est célébrée le 21 octobre de Lomé à Luanda, d’Addis- Abeba à Banjul, de Yaoundé à Rabat et dans la diaspora africaine.  

Cette année 2021 marque les 40 ans de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, communément appelée « Charte de Banjul ». L’adoption de ladite Charte est l’une des réponses de l’Afrique aux violations des droits de l’homme. Une question s’impose aux 55 Etats africains, à chaque organisation de la société civile africaine, à la diaspora africaine qu’avons-nous fait pour que la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples soit réellement connue et que les droits, devoirs et libertés qu’elle garantit soient effectivement promus, respectées et défendues ?

Les principales caractéristiques de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples

Elle reconnaît l’indivisibilité de tous les droits. Aucune dérogation n’est autorisée. Elle reconnaît les droits des peuples. Elle impose des devoirs tant aux Etats qu’aux individus.

 Les Protocoles normatifs à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples

L’article 66 de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples permet l’adoption d’un certain nombre de protocole et de traités : le Protocole à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples relatif aux droits des femmes, le Protocole à la charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples relatif aux droits des personnes handicapées en Afrique, le Protocole à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples relatif aux droits des personnes âgées en Afrique et le Protocole relatif à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples portant création d’une cour africaine des droits de l’homme et des peuples.

La Charte africaine a institué la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

Les défis et perspectives de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

En termes de défis et perspectives : – Tous les Etats membres de l’Union africaine ne sont pas parties au Protocole de la Cour. – De nombreux Etats tardent à s’acquitter de leur obligation à soumettre des rapports nationaux en vertu de la Charte.

Il reste que ladite Charte est un outil de référence, un instrument juridique de promotion, de protection et de prévention des droits humains en Afrique.

Je souhaite à tous les Africains et à toutes les Africaines : Bonne fête du jubilé d’émeraude de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples !

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022