25 C
Canada
Thursday, February 29, 2024
Accueil ACTUALITES Des Nigérians volontaires pour combattre l'invasion russe en Ukraine

Des Nigérians volontaires pour combattre l’invasion russe en Ukraine

Alors que des centaines d’Africains, y compris des Nigérians en Ukraine, luttent pour rentrer chez eux, selon les médias nigérians, environ 115 jeunes hommes ont proposé de rejoindre l’Ukraine dans sa lutte contre la Russie.

Selon le Guardian, dans le pays le plus peuplé d’Afrique, les hommes qui ont assiégé l’ambassade d’Ukraine à Abuja ont également inscrit leur nom dans un registre fourni par l’ambassade.

Le deuxième secrétaire de l’ambassade d’Ukraine, Bohdan Soltys, a confirmé l’information, ajoutant qu’aucune mesure n’avait encore été prise à cet effet.

Les volontaires aurait répondu à un récent appel du président ukrainien, Volodymyr Zelensky, exhortant tout le monde entier à se joindre au combat.

Dans un communiqué publié dimanche dernier, le président a accusé l’armée russe de tuer des civils et a félicité les Ukrainiens d’avoir eu le courage de se défendre.

Il a déclaré que l’assaut de la Russie n’était pas seulement “l’invasion de l’Ukraine par la Russie”, mais aussi le début d’une guerre contre la démocratie et les droits humains fondamentaux.

Zelensky avait appelé tous ceux qui souhaitaient rejoindre la défense de l’Ukraine, de l’Europe et du monde à venir combattre aux côtés des Ukrainiens.

Cependant, la nouvelle n’était pas la bienvenue dans certains autres pays africains. Le gouvernement sénégalais a condamné cet appel lancé par l’ambassade d’Ukraine à Dakar.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Gotou
Gotou
March 4, 2022 9:18 am

Pauvres crétins de nègres ! Les Européens de l’Est sont des peuples négrophobes. Le Nigéria n’est – il plus confronté à la barbarie des musulmans fanatisés ? Qu’ils se battent chez eux.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.