25 C
Canada
Wednesday, September 27, 2023
Accueil ACTUALITES Sénégal–Des députés pas du tout honorables

Sénégal–Des députés pas du tout honorables

Les parlementaires sénégalais fraichement élus ont offert un spectacle ahurissant au monde entier hier jeudi 1er Décembre 2022, lors d’une session où la tension est très vite montée. Des scènes de violences dignes d’adolescents sans éducation.

Lors de cette session parlementaire consacrée au budget du ministère de la Justice, les députés sénégalais en sont venus aux mains et même « aux pieds ».

En effet, la députée de la majorité Amy Ndiaye se voit asséner une gifle par Massata Samb du parti PUR – membre de la coalition d’opposition Yewwi Askan Wi. Dans un capharnaüm total, la députée agressée lance une chaise, mais au même moment un autre représentant du peuple lui donne un coup dans le ventre.

Selon les informations rapportées, Mme Amy Ndiaye serait enceinte. Pire, à la reprise de la session suite à l’apaisement de ces « déshonorables » députés, la députée agressée fait un malaise et se fait évacuer.

Malheureusement pour les acteurs de ces scènes indignes, les images et les vidéos circulent sur les réseaux sociaux. Quel exemple pour la jeunesse sénégalaise ou africaine ? Alors même que plusieurs organisations internationales sont vent debout contre les violences faites aux femmes, il est ahurissant que des représentants du peuple se livrent à de tels actes.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.