25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Justice Togo-La Police arrête un vendeur de friperie présumé cybercriminel

Togo-La Police arrête un vendeur de friperie présumé cybercriminel

Les agents de la Brigade de recherche et d’investigation de la direction générale de la police nationale (BRI-DGPN) ont procédé à l’arrestation d’un Nigérian, un présumé cybercriminel ayant réussi à escroquer plus de 628 millions de FCFA à ses victimes.

Officiellement il est un vendeur de friperie. Officieusement il serait un bandit de grand chemin. Selon les enquêteurs, entre 2019 et 2023, ce Nigérian réussit à escroquer plusieurs personnes, essentiellement des étrangers. La somme des préjudices est énormes : 628.800.000 de FCFA.

Le présumé escroc utilise « de faux documents administratifs pour tromper la vigilance de leurs victimes. Ils leur font ensuite des propositions d’affaires juteuses au Togo. Une fois que les entreprises ou organismes manifestent leur intérêt à la proposition d’affaire, ils sont mis en contact avec un fictif cabinet d’avocats à Lomé qui facture de faux honoraires de prestations aux victimes. Dès que les faux honoraires sont payés, ces cybercriminels n’hésitent pas à trouver un autre motif fallacieux pour soutirer plus d’argent à leurs victimes ou à rompre purement et simplement tout contact », explique la Police nationale, ajoutant que les enquêtes se poursuivent. Il s’agit, dit-on, d’un réseau dont les autres membres sont activement recherchés.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.