25 C
Canada
Friday, May 24, 2024
Accueil ACTUALITES CAN U17 2023 : les résultats de la deuxième journée du groupe...

CAN U17 2023 : les résultats de la deuxième journée du groupe A

La journée du mardi 02 mai 2023 a été marquée par deux matches majeurs, comptant pour les phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN U17 2023). Le Sénégal et l’Algérie se sont affrontés hier, avant le choc entre le Congo et la Somalie.

Après une victoire fracassante lors de la deuxième journée du groupe A mardi, le Sénégal est assuré de disputer les quarts de finale de la CAN U17 2023. Les Lionceaux de la Teranga ont dominé l’Algérie (3-0).

L’entraîneur Serigne Saliou Dia et ses garçons ont ainsi enregistré leur deuxième victoire consécutive dans cette compétition, après avoir remporté le Congo dimanche dernier (1-0).

Dans la première partie de cette rencontre qui s’est déroulée au stade Nelson Mandela, aucune des deux équipes n’a réussi à inscrire le moindre but.

Ce n’est qu’à la quatrième minute de la deuxième partie qu’Amara Diouf a fait la différence. Le capitaine des Lionceaux s’offrira un doublé en transformant idéalement un penalty obtenu par son équipe à la 61e minute de jeu, avant que son compatriote Mamadou Savané ne signe le 3ème but (86e).

Amara Diouf célèbre son but


Cette victoire offre au Sénégal la qualification pour les quarts de finale du tournoi avant même la troisième journée prévue vendredi prochain. Ils affronteront la Somalie qui n’a récolté qu’un point en deux matches, tout comme le Congo, leur adversaire de mardi.

Au terme d’un match très disputé, le Congo et la Somalie ont fini par se séparer sur un score de parité (1-1).

C’est à la 32e minute que les Somaliens ont annoncé une supériorité. Un exploit de Dini Dahir qui sera égalisé par le Congo grâce à un but de l’ailier Ayel Nzouzi (58e).

Résultats :

Algérie vs Sénégal: 0-3, Congo vs Somalie : 1-1.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.