25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES L'Afrique découvre, ici, Wagner

L’Afrique découvre, ici, Wagner

S’il fallait une preuve définitive de la nocivité des mercenaires aux dirigeants africains, elle leur est parvenue, en fin de semaine dernière, depuis la Russie. À présent, plus personne ne pourra prétexter l’ignorance.

N’y aurait-il pas un peu d’exagération dans les commentaires qui suggèrent que la mutinerie du week-end dernier, en Russie, devraient suffire à ramener à la réalité les dirigeants africains en affaires avec Wagner, en leur faisant prendre conscience des risques, pour leurs pays, à traiter avec l’armée de mercenaires d’Evgueni Prigojine ?

Il serait encore plus affligeant d’imaginer que les dirigeants africains en question aient eu besoin d’une telle mutinerie, pour réaliser la dangerosité, pour leur pays, des relations avec Wagner. À écouter certains porte-parole relativiser la gravité de cette mutinerie, l’on se demande, d’ailleurs, si ces dirigeants africains mesurent tous la portée de ce dont est capable le patron de Wagner.

Si, au nom des intérêts de son groupe, Prigojine a pu oser défier de la sorte le redoutable Vladimir Poutine, l’on imagine de quoi il pourrait être capable, si un de ces États fragiles où il prospère venait, un jour prochain, à tenter de prendre ses distances avec lui. Déjà qu’ils sont dans le déni, n’admettant même pas traiter avec ces mercenaires décriés. Et, parfois, ils reprochent à ceux qui critiquent leurs fréquentations d’attenter à leur souveraineté nationale. Ou d’être jaloux du bonheur de leur peuple d’avoir le soutien d’un ami si efficace…

Après tout, ces États s’estiment en danger et disent faire ce qu’ils font, pour sauver leurs peuples…

Le peuple a bon dos ! Tout au plus sauveront-ils, quelque temps, leur propre régime. Mais, tôt ou tard, il y aura des conséquences, et l’histoire a prouvé que celles-ci peuvent être plus dévastatrices que le mal. Il y a peu, Vladimir Poutine, s’appuyant sur ses échanges passés avec l’ancien chef d’État français Jacques Chirac, attribuait les maladresses supposées des dirigeants américains à leur… manque de culture.

L’on se demande à quel degré de manque de culture il faut se situer, pour introduire, sur la terre de ses aïeux, des mercenaires, rétifs, par définition, à toute notion d’amour de la patrie. Les exactions décriées de cette armée de mercenaires, partout où elle a opéré, sont là, qui prouvent sa dangerosité. Exactement comme, autrefois, Bob Denard, au Katanga, aux Comores, et ailleurs. Pour avoir tourné court, la mutinerie de la semaine dernière, en Russie, n’en constitue pas moins une alerte, un violent rappel. À l’heure du jugement de l’Histoire, plus aucun dirigeant africain ne pourra prétexter l’ignorance ou une quelconque carence de culture. L’ancien Premier ministre centrafricain Martin Ziguele n’a pas eu tort de rappeler que si le patron de Wagner est capable de trahison vis-à-vis de sa propre patrie, il n’en est que plus dangereux, potentiellement, pour ces États africains, qui ne l’intéressent que pour leurs mines.

N’est-ce tout de même pas exagéré, au-delà de la culture, de suggérer que les dirigeants centrafricains manquent d’amour pour leur peuple ?

Eux seuls savent ce qu’il leur manque. Par contre, il est évident qu’une partie du personnel politique centrafricain a une désespérante propension à une certaine irresponsabilité, et cela ne date pas d’hier. Les troupes du Congolais Jean-Pierre Bemba, auxquelles l’on a reproché tant d’exactions, de viols, étaient, elles aussi, des mercenaires, invités par un chef d’État, Ange-Félix Patassé. Ils arrivaient, certes, de l’autre rive de l’Oubangui, étaient africains, noirs, mais, mercenaires, tout de même ! Quelques années plus tard, d’autres mercenaires africains, blancs, venus d’Afrique du Sud, allaient sévir en Centrafrique, à la demande de François Bozizé, chef de l’État. Le recours à des mercenaires, pour sauver leur pouvoir, est donc une fâcheuse habitude, chez certains politiciens centrafricains. Mais, pas plus aux Comores qu’au Mali, en Centrafrique, jamais aucun dirigeant n’avouera avoir recours aux mercenaires pour conquérir le pouvoir ou pour sauver son trône. C’est tellement moins déshonorant de prétendre le faire pour sauver son peuple.

Chronique de Jean-Baptiste Placca de ce 1er juillet 2023

9 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
9 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Belphegor
Belphegor
July 2, 2023 4:39 pm

Un président qui a toujours nié au sujet de Wagner et qui admet maintenant avoir financé des mercenaires. Donc un menteur patenté. Donc un État menteur. Donc un système menteur. Et nos panafrimachins ont ce président, cet État et ce système comme modèles. Sans nul doute parce qu’ils sont eux-mêmes des menteurs. Dans le meilleur des cas ils sont des ignorants. Et dans tous les cas l’Afrique n’a pas de menteurs et d’ignorants. Tout est très clair sur les réseaux sociaux russes et les télés russes, avec des russes qui parlent, Poutine en tête, mais je vois encore des commentaires qui parlent de manipulation occidentale ou de l’AFP. Ces gens sont vraiment malades. Haïr l’occident au point de nier ce que Poutine a lui-même avoué devant le monde entier, il faut être profondément malade pour le faire. L’autre réalité, c’est qu’ils savent que la masse africaine ne sachant pas lire ou écrire les langues occidentales ne sait pas ce qui se dit. Alors dans nos langues nationales ils continuent d’inonder les masses de mensonges. Ce n’est pas pathétique, c’est mortifère. 

Ahleras
Ahleras
July 2, 2023 9:52 pm
Reply to  Belphegor

Tres d’ accord avec toi. On ne peut plus etre clair. J’ ai vu une video dans laquelle le leader de Wagner avait donne l’ ordre de tuer un ancien mercenaire passe du cote Ukrainien. Ils sont parti le kidnapper a Kiev et ils l’ ont attache a une chaise et sa tete est attache avec du scott solide at ce qui apparait comme des morceaux de bois contre un mur et quelqu’ un derriere avec un gros marteau de construction et lui a assene des coups qui l’ ont fait tombe en coma et apres l’ a tout simplement termine. Prigozyn a defendu l’ assassinat. Il est malade. C’ est un tueur sans etat d’ ame, a cold blood killer.
Alors imager ce que les populations africaines endurent sous le controle de cet amas de ramassis de tueurs froid et sans etat d’ ame appele machin Wagner loin des yeux des reseaux sociaux, des journalistes et des cameras anonymes.
1 Millard d’ euro que Poutine a avoue avoir donne a Wagner et pourquoi il a peur de detruire Wagner? Il a avoue aussi que ce groupe aide la Russie a s’ approvisionner en ressources miniere en Afrique. C’ est eccoeurant!
Merci pour ton intervention.

El Niño
El Niño
July 3, 2023 1:13 am
Reply to  Belphegor

Mille fois merci pour ton intervention. Je ne dirai pas mieux: Ouvrons nos yeux compatriotes africains, méfions-nous de la Russie et de la Chine.

Belphegor
Belphegor
July 3, 2023 9:33 am
Reply to  El Niño

Je plains la frange d;Africains qui erigent des charognards et hyenes comme Nathalie Yamb, Kemi Seba, Frankilin Nyamsi et autres prostitues intellectuels comme leurs ideologues et/ou maitres a penser.J’ai toujours dit depuis le debut que ce ne sont que des agents au service de l’influence Russe meme si cela m’a valu des insultes et invectives des togolais (pauvres d’eux) qui ne jurent que par eux. Ceux qui leur servent de relais en Afrique de l’ouest (Mali, BF) ne contribuent qu’a augmenter la violence, la haine et le chaos dans leurs pays respectifs dont ils n’ont absolument rien a foutre.

Adamou Bagalam
Adamou Bagalam
July 3, 2023 11:35 pm

Ce texte est tellement misogyne envers la Russie et aussi propagandiste de l’occident contre les intérêts Russes en Afrique. Quel est le but ? Semer le doute dans l’esprit des leaders Africains qui se sont tournés vers l’est ?
Je ne pense pas que les dirrigeants Africains qui avaienr voulu à un moment donné de l’histoire, vouloir s’éloigner des occidentaux etaient resté sans conséquences.
– La France n’avait elle pas utilisé le reseau foccart et le mercenaire “‘Bob Denard”” pour defaire des regimes en Afrique ?
– La CIA n’avait elle pas étè un element destabilisatrice de plusieurs pays Africains ?

Il faut l’assumer. La guerre froide est dejà dans sa seconde phase. Chacun doit alors choisir son camp et malheurs à ceux qui vont jouer un double jeux.

Akonta
Akonta
July 4, 2023 5:41 am
Reply to  Adamou Bagalam

Merci Adamou Bagalam pour cette sortie clairvoyante.
Certains prétendus journaleux et autres pseudos-intellectuels sont visiblement amnésiques sur l’Histoire des Relations entre l’Occident et l’Afrique.
Cet chiffon du vieux griot pro-occidental Placca et démontre suffisamment.
Placca a-t-il que les occidentaux déversaient les mercenaires de Bob Denard en Afrique?
Placca a-t-il que les américains financent aussi une société militaire privée dénommée Black Water qui était aussi aux côtés des militaires français en Afrique?
On sent que le vieux griot Placca visant en France a été soudoyé par qui on sait pour pondre ce torchon et semer la confusion dans les esprits faibles!

Blancal chance.
Blancal chance.
July 4, 2023 8:00 am
Reply to  Adamou Bagalam

Cher frère. J’ai lu ton commentaire. Ce que tu dois savoir, que ça soit Wagner ou pas, Un État ne doit pas collaborer avec un groupe de mercenaires, surtout que ce groupe est plus puissant que l’armée de l’employeur. Les mercenaires viennent pour un but, c’est de se faire fortune. Ils n’ont pas d’état d’âme et ils n’auront pas de remords s’ils se retournent contre leurs employeurs. C’est pas une bonne idée. Frère quittons dans l’émotion et analysons les choses profondément. Je me toujours poser une question. Pourquoi poutine n’envoie pas ses soldats comme le font la France et les états unis pour défendre ses alliés africains en lieux et place d’un groupe de mercenaires ? Ce que ce Mr a écrit dans cet article, est une hypothèse à prendre au sérieux. Car cela peut arriver. Sincèrement, c’est juste une inquiétude et n’ont une réponse opposante à ton commentaire. Il faut que nous arrivions à se mettre au dessus de notre idéologie politique, pour analyser profondément ce que les autres écrivent. Même si cela est une divergence d’opinion. Ni la Russie ni l’occident viendra sauver l’Afrique. Chacun vise ses intérêts qui une fois menacés, se retournera d’une manière ou d’une autre contre nous. C’est pourquoi mon slogan c’est : la libération de l’Afrique que par l’Afrique. Vivre l’Afrique libre et indivisible. Que la paix reviennent Au Burkina et au Mali.

Saint Avlekete
Saint Avlekete
July 4, 2023 11:51 am

Vous pouvez crier, pèter, hurler, salir les Russes, ce sont eux que nous voulons en Afrique, 400 ans de collaboration avec l’occident a montré ses limites, le défi que l’occident à créé en Afrique, est grand de telle sorte que nous ne pouvons pas se relever tout seul. On a besoin de Wagner en Afrique pour un temps, en terme d’armement pour la sécurité, les Chinois aussi sont les bienvenus pour des contrats limités.

Vous long séjours en occident vous rendent aveugle par leurs médias mensongers que vous ne trouvez pas que Wagner, Russie, Chinois en Afrique est bénéfique pour l’Afrique en ce temps où l’occident ne sait pas quoi faire.
Vive Wagner, Vive Poutine, Vive la Chine.

Ahleras
Ahleras
July 5, 2023 8:03 pm
Reply to  Saint Avlekete

A bas La Russie, la Chine, l’ Occident et tous les colons ou qu’ ils soient et vive le vrai Panafricanisme (L’ Afrique par elle meme). Voila ce que je dirai.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.