25 C
Canada
Wednesday, April 17, 2024
Accueil ACTUALITES Faits divers – Après avoir bu, le pasteur confond la femme de...

Faits divers – Après avoir bu, le pasteur confond la femme de ménage à son épouse

Les Ivoiriens ont l’habitude de dire que « l’alcool n’est l’ami pas de quelqu’un ». Un révérend pasteur togolais dont la rédaction passe son nom sous silence s’est englué dans les bonnes douceurs de la « chaire » après, semble-t-il, quelques verres pris à la fête du « nouvel an ».

Le choc a été tellement terrible pour « maman pasteur » qu’elle n’a trouvé un peu de calme qu’après avoir narré cette « adultère » de son époux à un proche de la rédaction. Il lui fallait cette oreille attentive qui lui est d’ailleurs devenue la médiatrice de ce couple pastoral idéalisé par les quelques dizaines de fidèles qui le suivent.

Une présentation sommaire de cette histoire fait croire que c’est l’alcool mêlé à l’ambiance euphorique de la fête qui a conduit le révérend pasteur à poser cet acte. Puisque, c’est en fin d’après-midi de ce 1er janvier qu’en rentrant d’une exhortation d’évangélisation chez des fidèles que « maman pasteur » a eu la surprise de découvrir son mari s’acharnant avec plaisir sur la « domestique ». C’est le bruit haletant de son époux qui visiblement n’a plus connu une telle expérience juvénile qui a attiré l’attention de la « maman pasteur » vers la chambre de la femme de ménage.

Pris en fragrant délit d’adultère, le révérend pasteur a vite fait de déclarer qu’il pensait être rentré dans leur chambre conjugale et n’avait pas hésité à jeter sur la femme couchée sur le lit. Il a surenchéri en confiant avoir pris un mélange chimique de liqueur et de bière.

Seulement, la « maman pasteur » a confié à son oreille attentive que cela fait plusieurs mois qu’elle soupçonne son mari de « fourrer » en cachette la jeune femme de ménage. Elle a, semble-t-il, décidé à ne pas laisser passer cet énième acte. « Il faut que tout notre entourage le sache », aurait-elle déclaré.

Aujourd’hui malheureusement, de nombreuses jeunes filles restent encore sous « l’esclavage sexuel » de prédateurs se disant « hommes de Dieu » sous la bénédiction perverse de leurs « épouses maman pasteur » qui préfèrent maintenir une apparence de foyer heureux.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.