25 C
Canada
Tuesday, June 28, 2022
Accueil ACTUALITES Société nationale des phosphates du Togo : Pas de dividendes versés à...

Société nationale des phosphates du Togo : Pas de dividendes versés à l’Etat, mais une augmentation de gratification de 50%

En deux exercices cumulés, la direction de la Société nationale des phosphates du Togo (SNPT) a démontré qu’elle n’a que faire des obligations envers le trésor public du Togo. Bien qu’elle n’ait pas versé sa quote-part de dividende prévue dans le budget 2020, la direction s’est permis l’année suivante de non seulement verser des gratifications à tous ses agents, mais d’augmenter cette gratification de moitié.

L’Etat togolais détient des participations dans certaines sociétés. Et celles-ci sont tenues, à la fin de chaque exercice, de verser des dividendes au trésor public. Si on doit s’en tenir au rapport d’observations définitives sur le contrôle de l’exécution de la loi de finances, gestion 2020 produit par la Cour des comptes, la SNPT devait, au titre des prévisions, trois (03) milliards FCFA.

Mais le rapport indique qu’à la fin de l’exercice, aucun franc n’a été reversé. A moins qu’entre-temps, la SNPT se soit acquitté de cette obligation sans que l’institution chargée d’assurer la vérification des comptes et de la gestion des établissements publics et des entreprises publiques  ne l’ait prise en considération. Comme ce fut le cas de la Société des postes et télécommunications qui, aux dernières nouvelles, a versé 344 millions FCFA de dividendes non prises en compte par la cour.

Est-il concevable que, dans cette situation qui ferait croire que le bilan de fin d’exercice 2020 ne serait pas de nature à verser des dividendes, la SNPT se permette de distribuer à la fin de l’exercice suivant des gratifications que la direction a porté à la hausse ?

En effet, une note au personnel en date du 27 décembre 2021 et signée de Michel Abalo Kezié a été affichée et dont la teneur est la suivante : « Nous référant aux différents rapports présentés au cour de la dernière réunion mensuelle de Direction, lesquels rapports notent les avancées significatives enregistrées en 2021 et, considérant les objectifs à atteindre en 2022, la Direction générale a fait porter la gratification initialement prévue par la note d’encouragement du 16 décembre 2021 de 50.000 FCFA à 75.000 FCFA par agent. La distribution de ladite gratification aura lieu le mercredi 29 décembre 2021 à partir de 8h 30min, sur les deux sites ».

75.000 FCFA représente une augmentation conséquente de 50% de ce qui était prévu. Il est certain que les cadres de cette société ne prétendront pas à 75.000 FCFA de gratification, loin de là. Mais c’est quand on se dit qu’il y a un an, cette société n’a rien versé au trésor public avant de s’adonner à ce genre de gratification qu’on est perplexe.

Pendant ce temps, les infrastructures d’hébergement à la cité de Kpémé sont dans un état peu reluisant, faute d’entretien et de suivi. La SNPT est cette société qui, jadis, avait permis la construction d’infrastructures hôtelières sur l’étendue du territoire national. Mais depuis quelques années, les phosphates ne nourrissent plus les caisses du trésor public. Faute de bonne gestion.

L’année 2021 au cours de laquelle ces augmentations de gratifications verra-t-elle la SNPT reverser des dividendes au trésor public ?

Godson K.   

Source : Liberte.info

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022