25 C
Canada
Wednesday, May 22, 2024
Accueil ACTUALITES Côte d'Ivoire – Le parti au pouvoir en tête des élections locales

Côte d’Ivoire – Le parti au pouvoir en tête des élections locales

Le parti au pouvoir en Côte d’Ivoire se dirigeait dimanche soir vers une large victoire aux élections locales organisées, selon les résultats annoncés au compte-gouttes par la Commission électorale indépendante (CEI).

Les résultats de quelque 112 communes étaient connus dimanche soir, sur les 201 qui étaient en jeu samedi et le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) en a raflé plus des deux tiers.

Les deux principales formations d’opposition, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et le Parti des peuples africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI), pourtant alliées dans de nombreuses localités, n’avaient remporté qu’une quinzaine de communes, le reste revenant à des candidats indépendants.

De nombreux cadres du parti au pouvoir l’ont emporté, à commencer par le président de l’Assemblée nationale Adama Bictogo, vainqueur dans la commune de Yopougon avec 44% des suffrages.

Dans ce scrutin-clé pour rafler la plus grande commune d’Abidjan et ses 1,5 million d’habitants, il a profité d’un des rares endroits de désunion de l’opposition, pour devancer Michel Gbagbo, le fils de l’ex-président Laurent Gbagbo, candidat du PPA-CI (37%) et le candidat du PDCI Augustin Dia Houphouet (19%).

Ce dernier a toutefois dénoncé des irrégularités, dimanche, dans un communiqué.

Adama Bictogo aura la majorité au conseil municipal, puisque ce scrutin à un tour assure 50% des sièges pour la liste arrivée en tête.

Plusieurs ministres se sont également imposés: Mariatou Koné (Education Nationale) à Boundiali (nord), Kandia Camara (Affaires Etrangères) à Abobo, grande commune populaire d’Abidjan ou encore Amadou Koné (Transports) dans la grande ville de Bouaké dans le centre du pays.

31 conseils régionaux étaient également renouvelés samedi. Sur les huit dont les résultats ont déjà dévoilés par la CEI, tous étaient remportés par le RHDP avec notamment des victoires du Premier ministre Patrick Achi dans la Mé (sud) et du ministre de la Défense Téné Birahima Ouattara dans le Tchologo (nord).

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.